Articles

Diminuer ses désirs – une réflexion

Augmenter son nombre de possessions n’augmentera pas sa satisfaction de vivre. À partir d’un certain plafond, c’est même l’inverse. Mais le niveau de désir lui, compte. Diminuer ses désirs, c’est augmenter son bien-être.

Suite de l'article

Achever ne vous rendra pas plus heureux

Il y a une différence entre achever et s’accomplir. Le premier a pour but de créer. Le second de générer en soi un sentiment de bien-être. Cette opposition est pourtant illusoire. On cherche à achever car on croît que cela nous amènera à l’accomplissement de soi. Si tout être humain recherche le bonheur, c’est-à-dire un état subjectif de bien-être, il serait pertinent d’inverser la hiérarchie : la quête de plénitude comme priorité puis celle de l’achèvement.

Suite de l'article

Le smartphone, l’ennemi à abattre ?

Il y a une tendance générale à diaboliser le smartphone. Pourtant, seul l’utilisateur peut rendre un outil bénéfique ou néfaste. Il est nécessaire de se responsabiliser et de donner de l’importance à nos choix. Mal utilisé, le smartphone devient une source de stress. Bien utilisé, il nous simplifie la vie.

Suite de l'article

Et si Dieu était mauvais ?

Une croyance a la fonction de diminuer notre peur face à l’inconnu. En aucun cas elle ne vise à dépeindre une tableau réaliste de ce qui nous entoure. Par exemple, une croyance comme quoi Dieu serait Mauvais est autant réaliste que de croire qu’il serait Bon. Les sceptiques tentent alors de rejeter toute croyance figée, c’est ce qu’ils appellent l’épochè.

Suite de l'article