130 moyens d’augmenter sa productivité

Je ne sais pas combien de fois j’ai lu des textes donnant des astuces ou techniques pour augmenter sa productivité. Souvent, les informations à l’intérieur sont très intéressantes et j’ai eu le plaisir d’en tester la majorité. Certains sont plutôt anecdotiques, d’autres terriblement efficaces.

J’ai l’objectif dans cet article de vous délivrer la liste la plus exhaustive possible des moyens pour augmenter sa productivité. Je m’inspire alors d’un certain nombre d’auteurs comme Mark Manson, Steve Pavlina, divers auteurs de lifehack, Tim Ferriss, Leo Babauta ou David Allen.

130 moyens d’augmenter sa productivité

L’exploser : Le moyen le plus efficient de se débarrasser d’une tâche est de tout simplement l’effacer. S’il n’est pas capital de l’accomplir, vous pouvez alors l’enlever de votre liste.

Le pire en premier : Pour vaincre la procrastination, vous devez apprendre à prendre en charge aux premières heures de la journée les tâches les plus désagréables.

Période d’isolement : Planifier les tâches faciles dans les périodes où vous êtes joignable et les tâches difficiles pour les périodes où personne ne peut vous déranger.

Courte échéance : Fixez-vous des échéances pour chacune de vos tâches. Par exemple, vous vous donnez 1h pour terminer X tâches et pas 1 minute de plus.

Lève-tôt  : Levez-vous tôt le matin. Entre 4h30 et 5h. À 8h vous aurez déjà fait plus que la majorité des gens font en une journée.

Tempo : Essayez délibérément d’aller plus vite que votre vitesse de croisière. Parlez plus vite, marchez plus vite, écrivez plus vite, lisez plus vite, allez à la maison plus tôt.

Ordre du jour : Faites toujours un ordre du jour si vous devez organiser une réunion.

Prêt – feu ! – visez : Le meilleur moyen de jeter la procrastination par la fenêtre est d’entreprendre l’action immédiatement après avoir défini le but, même si l’action n’est pas parfaitement planifiée. On peut toujours ajuster en cours de route.

Échéance à long terme : Fixez-vous aussi toujours des échéances pour des tâches à long terme.

Ponctualité : Ne soyez jamais en retard. Privilégiez même 5-10 minutes d’avance.

Résonance : Visualisez votre objectif comme s’il était déjà accompli. Mettez-vous dans l’état où vous seriez si l’objectif était accompli. Rendez le réel pour votre esprit, la réalité ne tardera pas à suivre.

Eisenhower : Différenciez l’important de l’urgent. Pour l’utiliser vous pouvez lire l’article : La matrice d’Eisenhower, simple qu’en apparence !

Matrice d'Eisenhower

Diviser : Casser les projets complexes en toutes petites tâches extrêmement bien définies. Concentrez-vous à compléter juste une seule tâche à la fois.

Aléatoire : Choisissez aléatoirement la pièce d’un plus grand projet et complétez-le. Payez une facture, faites un appel, écrivez la page 102 de votre livre, etc.

30 jours : Identifiez la nouvelle habitude que vous voulez instaurer dans votre vie et engagez-vous à la suivre uniquement pendant 30. Les engagements temporaires sont plus simples à garder que les permanents.

Croiser les connaissances : Commencez une activité totalement en dehors de vos activités courantes. Vous allez rencontrer de nouvelles idées et paradigmes qui augmenteront votre productivité dans tous les champs.

Optimisation : Identifiez le processus que vous faites souvent et écrivez sur une feuille chacune de ses étapes. Analysez ensuite chaque étape et tentez d’optimiser le processus. Est-ce des étapes peuvent être combinées, éliminée, accélérée ?

Intuition : Dans certaines situations, il vaut mieux écouter ses tripes.

Déléguer : Vous pouvez convaincre ou payer quelqu’un pour faire le travail à votre place.

Merdique : Vainquez le perfectionnisme en faisant quelque chose de terriblement mauvais exprès. Bien sûr, ne partagez jamais ce travail.

Mono-tâche : Une fois la tâche commencée, ne faites rien d’autre tant qu’elle n’est pas terminée à 100%.

Continuum : À la fin de votre journée de travail, identifiez la première tâche que vous ferez le prochain jour et préparez le matériel à l’avance. Le jour suivant, commencez à travailler sur cette tâche immédiatement.

Se récompenser : Récompensez-vous pour vos réussites. Regardez un film, payez-vous un massage ou faites du sport.

Remplir en lisant : Prenez l’habitude de lire durant les périodes creuses comme attendre avant un rendez-vous, faire la queue, attendre que le café refroidisse. Les hommes vous pouvez même lire un article pendant que vous vous rasez (avec un rasoir électrique de préférence). Cette habitude vous fera lire, en moyenne, 10 livres en plus par année.

Promesse : Annoncez aux autres vos engagements pour qu’ils vous aident à les tenir.

L’homme minute : Une fois que vous avez les informations nécessaires, prenez un minuteur et réglez-le sur 60 secondes. Vous avez exactement ce temps pour prendre la décision. Une fois les 60 secondes passées, vous devez entreprendre les actions nécessaires.

Pareto : Le principe de Pareto est la règle 80 – 20, c’est-à-dire que 80% de la valeur provenant d’une tâche ne représente que 20% des efforts. Concentrez votre énergie sur ces 20%.

augmenter sa productivité

Se relaxer : Réduisez votre stress en cultivant un lieu de travail paisible.

Sans distraction : Prenez l’habitude de travailler sans internet, téléphone mobile et seul.

Grouper : Groupez les tâches similaires en un bloc comme les appels téléphoniques par exemple.

Automatiser : La plupart des tâches peuvent maintenant être automatisées grâce à certains logiciels. Par exemple, faites-vous livrer les mêmes aliments toutes les 2 semaines.

Se fixer une cible : Avant de commencer une tâche, ciblez le résultat que vous devez atteindre avant d’arrêter de travailler. Par exemple, si vous écrivez un bouquin, décidez de ne pas vous lever avant d’avoir écrit 1000 mots.

Période productive : Identifiez les moments où vous êtes le plus productif et planifiez les tâches importantes durant ces périodes. Laissez les tâches mineures pour les autres périodes.

Objectifs journaliers : Fixez-vous des objectifs journaliers et atteignez-les !

En dehors de la zone de confort : En sortant de votre zone de confort, vous découvrirez de nouvelles ressources vous permettant d’atteindre vos objectifs d’une manière plus performante.

Apprendre constamment : Faites en sorte d’apprendre toujours plus sur le domaine où vous recherchez la plus haute productivité, mais aussi dans n’importe quels domaines (c.f. croiser les connaissances)

Demander conseil : N’ayez jamais peur de demander conseil. Cette habitude peut vous faire gagner des décennies de recherches et tentatives vaines.

Garder la vision globale : Ne vous perdez pas dans les petits détails. Vous êtes le créateur du projet, les détails peuvent souvent être éliminés, délégués ou automatisés.

Ne pas se mentir à soi-même : Acceptez vos forces, mais aussi vos faiblesses. La dissonance cognitive est votre pire ennemi. Lisez mon article : Comment identifier et éliminer une dissonance cognitive.

Demander un feed-back : Il est important d’être confiant dans son projet, mais cela ne veut pas dire qu’il ne faille pas demander régulièrement l’avis des autres. N’oubliez pas qu’il est impossible de prendre en compte toutes les facettes d’un projet seul.

Le regard qui tue : Pratiquez ce regard et faites-le à toutes les personnes qui vous dérangent durant vos périodes de concentration intense.

augmenter sa productivité

Prendre le leadership : Prenez le leadership du groupe et utilisez les conseils de cet article pour augmenter sa productivité. Ne laissez pas une personne inefficiente vous faire perdre du temps.

Éviter les réunions : Les réunions sont souvent chronophages. Faites-en sorte de ne pas y assister et demandez à un de vos collègues de vous faire un résumé.

Limiter les réunions : Si vous devez assister à une réunion, annoncez à l’avance combien de temps celle-ci peut durer ou combien de temps vous pouvez rester. À la fin de cette période, levez-vous et partez.

Le passé : Ne perdez pas de temps avec le passé. Cela diminuera votre vitesse d’exécution.

Se débarrasser des personnes toxiques : Eliminez totalement et définitivement toutes les personnes toxiques de votre entourage. Je vous invite à lire mon article : Comment se débarrasser d’une personne toxique.

Ne pas être « occupé » : N’acceptez jamais de vous enorgueillir d’être « occupé ». Vous allez inconsciemment devenir moins productif pour toujours être dans cet état. Ne soyez jamais occupé et ayez toujours le temps pour les choses importantes et les opportunités.

Investir en soi-même : Laissez-vous de grandes marges pour vous-même. Certains CEO ont vu leur productivité augmenter drastiquement en se libérant une matinée par semaine à faire du golf ou une autre activité.

Garder le « pourquoi » : Ayez toujours le pourquoi de votre tâche en tête. Si vous l’avez perdu, prenez un temps pour le retrouver. Ne faites jamais une tâche si vous n’avez pas de pourquoi.

Essayer le (10+2)*5 : Créer par Merlin Mann, cette technique propose 10 minutes de travail + 2 minutes de pause, le tout multiplié par 5.

Essayer la technique Pomodoro : Pour plus d’explication, vous pouvez lire : La technique Pomodoro ou la puissance de la tomate.

La to-do list des pauses : Listez toutes les choses que vous voulez faire durant votre pause quand vous en ressentez l’envie. Vous voulez aller sur Facebook ? Écrivez cela sur votre to-do list des pauses.

Décorer en rouge et bleu : Selon une étude du Science Daily, le rouge et le bleu augmentent les performances de votre cerveau et augmente sa productivité.  

Se punir : À chaque fois que vous dérogez à vos règles de productivité, donnez 5 CHF à votre collègue.

Devenir paresseux : Trouvez tous les moyens de terminer vos tâches le plus rapidement et facilement possible. Bill Gates : « Je choisis une personne paresseuse pour un travail difficile, car une personne paresseuse va trouver un moyen facile de le faire ».

La procrastination de la procrastination : Repoussez au lendemain le fait de ne rien faire…

Garder un bureau minimaliste : Laissez uniquement votre outil de travail, rien d’autre. Pas de photos, de téléphone portable, etc. En moyenne une personne contrôle 150 fois par jour son téléphone portable.

Laisser les photos des proches : Vous pouvez laisser les photos de vos proches. Des études ont prouvé que le fait de regarder ces photos libère des endorphines et augmente votre productivité. En général, vous pouvez vous entourer de choses qui vous rendent heureux, mais qui ne doivent pas être une source de distraction.

Tableau de motivation : Regroupez les phrases et images qui augmenteront votre motivation.

S’exercer 10 minutes le matin : Par exemple, le fait de courir seulement 10 minutes juste après le réveil stimule la libération d’endorphine.

Repos avant de se coucher : Faites une activité relaxante et agréable 1h avant de vous coucher. Par exemple, Bill Gates lit 1h avant de se coucher, peu importe l’heure.

Arrêter de regarder la télé avant de se coucher : Cela diminue la qualité de votre sommeil.

Arrêter de regarder la télé tout court : Il n’y a rien de plus inutile et de moins productif. Autant regarder un mur blanc pendant 5 heures. YouTube et le streaming sont aussi la « télé ».

augmenter sa productivité

Un autre moyen…

Virer les réseaux sociaux : Inutile et chronophage.

Faire du sport : 20 minutes peuvent être suffisantes (ou 10 minutes si vous vous exercez 10 minutes le matin). Vous aurez une meilleure énergie, pas de douleur de dos, vous serez plus relaxé et donc plus productif.

Pré-cuisinier tous les repas de la semaine : Prenez le dimanche par exemple et cuisinez tous les repas de la semaine. Mettez le tout dans le congélateur et c’est fait !

S’amuser : Le meilleur moyen d’être productif et de prendre du plaisir en faisant la tâche. Prenez exemple sur Richard Branson !

Votre santé en premier : Vous ne devez jamais troquer votre santé contre votre travail. À court terme vous aurez des résultats, à long terme vous serez bien moins productif.

Devenir l’ami des alarmes : Prenez l’habitude de mettre des alarmes pour tout et n’importe quoi : rappel, échéance, etc.

Noter !!! : Ne pensez jamais que vous allez vous en rappeler. Ayez toujours une to-do list et écrivez directement la tâche ou l’idée qui vous vient en tête.

Nourriture : Faites en sorte de ne jamais avoir trop faim. Faim = baisse de productivité.

Manger 6 fois par jour : Ne prenez jamais de grand repas, mais toujours des petits. Ils doivent être légers et riches en fruits et légumes. Vous ne devez pas être en pleine digestion durant le travail.

S’entourer de personnes productives : Entourez-vous de personnes plus productives que vous et imitez leurs habitudes.

Juste commencer : Certaines fois, le plus dur est juste de commencer !

Écrire un blog : Commencez un blog où vous parlez de votre développement personnel et de vos achèvements. Une vitrine publique vous poussera à tenir vos engagements.

Dormir suffisamment : Il n’y a rien de moins productif qu’une personne fatiguée et/ou affamée.

Écouter des livres audio : Rien de mieux durant les moments d’attentes où vous ne pouvez pas lire comme les transports en commun par exemple.

Lire Getting Things Done de David Allen : Un must

Automatisez le paiement de vos factures : Vous ne serez plus jamais en retard et vous gagnerez plusieurs heures par mois.

Prendre des douches froides : Vous allez moins traîner sous la douche, je peux vous l’assurer !

Annoncer ses objectifs : Vous serez motivé à tenir vos engagements (comme 74).

Apprendre à dire « non » : Il nous est impossible de tout faire et nous n’allons pas perdre notre temps pour les autres.

Faire un régime d’information : Nous sommes dans une société où l’on nous bombarde d’informations souvent peu utiles. Apprenez l’ignorance sélective en arrêtant de vous intéresser à des choses peu utiles comme le dernier attentat dans X pays.

Trouver un mentor : idéalement, une personne ayant déjà réussi dans le domaine que vous visez.

Apprendre les raccourcis clavier : Cela demande un petit temps d’apprentissage, mais l’investissement vaut la peine !

Mettre la vitesse de déplacement de la souris au maximum : Idem que 84.

Acheter en ligne : Tout peut être acheté en ligne et cela vous fera gagner énormément de temps.

Essayer le sommeil polyphasique : Vous pouvez lire : le sommeil polyphasique, mon expérience.

Prendre un débit internet plus rapide : Vous n’imaginez pas le temps que vous perdez à attendre qu’une page se charge.

Améliorer sa vitesse de frappe : Idem que 84 et 85.

augmenter sa productivité

Un conseil universel

Travailler à la maison : Vous évitez ainsi la perte de temps que sont les déplacements.

Minimiser les déplacements : Faites le moins de déplacements possibles.

Ne presque jamais lire un livre entièrement : Ne lisez que la partie qui vous est nécessaire. Les préfaces et les introductions sont souvent inutiles.

Apprendre la lecture rapide : Pour l’apprendre je vous invite à lire : La lecture rapide ce qu’elle est et ce qu’elle n’est pas et comment l’apprendre

Reconnaître que la majorité de ce que l’on fait est inutile : Jetez un oeil sur ce que vous avez à faire la semaine dernière. Qu’est-ce qui était réellement capital ? (c.f. 27)

Se mettre à la méditation : Augmente votre capacité à vous concentrer. Le Shikantaza est excellent.

Se concentrer sur ce que l’on peut faire : Inutile de perdre votre temps et vos cheveux sur une tâche trop complexe pour vous et qui n’a pas de solution. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez faire.

Changer d’environnement : Changez d’environnement régulièrement. Certaines études tendent à prouver que le cerveau fonctionne mieux dans un environnement nouveau.

Laisser des jours vides : Certaines compagnies planifient des « mercredis sans rendez-vous ». Ainsi, les collaborateurs ont une journée entière pour se concentrer sur leur travail.

Autres méthodes : Essayez régulièrement d’autres méthodes pour accomplir une même tâche. Prenez la meilleure.

La règle des 2 minutes : Crée par David Allen, elle stipule que si une tâche peut être faite en moins de minutes, alors il faut la faire maintenant.

Ne jamais cumuler : Ne laissez jamais rien se cumuler : saleté, vaisselle, habits, documents, etc.

Faire une marche durant les pauses : Il n’y a rien de mieux que de faire une courte marche durant les pauses pour améliorer votre productivité à la reprise du travail.

Pas d’obligation : Dites-vous régulièrement que vous n’êtes pas obligé de faire cette tâche et que c’est vous qui voulez la faire. Ne l’oubliez jamais, nous avons toujours le choix.

Super lent : Engagez-vous à accomplir un projet désagréable juste une session par semaine de 15 à 30 minutes max. Jetez 5 habits que vous n’utilisez pas, nettoyez cette satanée armoire, etc.

Gratitude : Quand quelqu’un vous rend service, remerciez-le avec une VRAIE carte, pas un email. C’est rare et mémorable et la personne sera plus encline à vous aider encore plus par la suite. Il y d’autres options exposer dans 5 moyens d’exprimer sa gratitude.

Logiciels : Utilisez des logiciels vous faisant gagner du temps comme Momentum, Freedom ou Rescue Time. J’écrirai un article uniquement sur ce sujet.

Mastermind : Créez un groupe de personne visant le même objectif. Vous vous entraiderez par la suite.

20 : Prenez une feuille de papier, faites 20 points et ne vous arrêtez pas tant que vous n’avez pas trouvé 20 idées créatives pour améliorer votre productivité.

Défi : Faites exprès de rendre la tâche plus difficile. C’est particulièrement efficace pour les tâches ennuyantes.

Asile : Complétez une tâche de la manière la plus folle possible. Faites par exemple un appel en imitant un accent étranger (le mexicain est mon préféré).

Musique : Expérimentez différents types de musique et découvrez lesquels sont les plus efficaces pour augmenter votre productivité.

Demi-temps : Estimez combien de temps une tâche prendrait à être accomplie. Prenez un minuteur et divisez par deux le temps imparti.

Déléguer à nouveau : Si quelqu’un délègue une tâche sur vous, déléguez-la à nouveau.

Écrémer : Désabonnez-vous des newsletters, magazines, clubs et journaux inutiles.

Sans caféine : Apprenez à vivre sans excitants. Pour cela vous pouvez lire : 10 raisons de remplacer son café par une citronnade.

Trier : Sauvez la vie de vos projets importants en tuant ceux qui allaient mourir de toute manière.

Procrastination consciente : Repoussez les tâches non essentielles le plus longtemps possible. La plupart d’entre elles vont disparaître toutes seules.

Chronomètre : Chronométrez-vous toute une semaine et notez les temps nécessaires pour accomplir certaines tâches routinières. Diminuez de 10% vos temps la semaine suivante.

Valeureux : Prenez la tâche qui vous fait le plus peur et accomplissez-la maintenant !

Non-conformiste : Prenez la voiture aux heures creuses, idem pour les courses, idem pour la plage, idem pour les vacances, idem pour tout… Être à contre-courant peut souvent vous faire gagner beaucoup de temps.

Rappel : Utilisez les rappels notamment pour les dates importantes.

Inspiration : Lisez régulièrement des livres et des articles inspirants vous donnent de nouvelles idées et une motivation accrue.

Faire l’amour régulièrement : Une frustration sexuelle diminue la productivité et inversement.

Impressionner : Ne perdez jamais d’argent ni de temps à impressionner quelqu’un.

Voodoo : Faites des répliques voodoo de votre patron et de vos collègues et mettez-les sur votre bureau. À chaque fois que vous entendez quelqu’un se plaindre d’un problème de santé, percez la poupée avec une aiguille à l’endroit désigné. Après, appelez-les à votre bureau pour une raison qui n’a rien à voir.

augmenter sa productivité

En-cas : Prenez un bol de votre en-cas préféré et mangez-en un morceau à chaque étape complétée. Une bouchée par phrase, par ligne de code, par mail, etc.

Vacances : Quand vous n’arrivez plus à rien faire de productif plusieurs jours d’affilés, il est temps de prendre vos vacances !

Mise à jour : Modernisez votre matériel : ordinateur, aspirateur, etc.

Coach : Engagez un coach qui vous motivera à accomplir un objectif spécifique.

Anakin : Est-ce que les choses seraient plus simples si vous laissiez tomber certaines valeurs ?

Et vous, avez-vous un 131 ème moyen d’augmenter sa productivité ?

Elodie

OUAH, c’est brillant. Attention à ne pas suivre toutes ces recommandations sous peine de se transformer en homme ou en femme bionique. Mais il me semble super intéressant de faire mon choix et d’appliquer des méthodes que je n’avais pas encore mis en place.
J’ai particulièrement aimé : tempo, le regard qui tue (difficile à appliquer à ses enfants mais le regard vide marche bien), limiter les réunions et le passé.

Merci Christopher

Elodie de votrepotentiel-femmes.com

Reply
    Christopher Lieberherr

    « Attention à ne pas suivre toutes ces recommandations sous peine de se transformer en homme ou en femme bionique.  »

    Hahaha !

    En effet, il faut sélectionner ceux utiles 🙂

    A très bientôt,

    christopher

    Reply
Chantal P

TRES TRES intéressant ! j’y retrouve beaucoup de mes propres conseils et je peux te rajouter un 131ème qui contrarie un peu ton « lève tôt et tempo » :
respecter son biorythme, en effet, selon ta date de naissance qui détermine ce biorythme, tu seras plus performant à certaines heures plutôt qu’à d’autres. Par exemple, pour moi, je suis beaucoup plus productive en fin de soirée que le matin à 4/5h (sauf quand j’écris un bouquin mais mon corps « me lève » sans que je programme quoi que ce soit et cela reste exceptionnel) – Si tu me fais lever à 5h du mat… je ne vais pas te sortir grand’chose de performant. Ensuite, aller plus vite peut être dans une certaine mesure car là aussi, tu ne peux aller à l’encontre de « ton morphotype » (j’écrirais bientôt là dessus) au contraire, c’est en le respectant que tu seras plus performant. Mais dans l’ensemble tous ces conseils sont très pertinents et à mettre en place = A C T I O N

Reply
    Christopher Lieberherr

    Hello Chantal et merci pour ton commentaire 🙂

    Je pensais comme toi concernant son biorythme mais je me suis rendu compte qu’il était parfaitement modulable.

    J’étais à l’époque un lève-tard, mais très-tard et j’étais efficace que durant la soirée voire la nuit. Après avoir fait le sommeil polyphasique, je me suis débarrassé de la croyance comme quoi mon corps avait un biorythme « inné ». Je me suis rendu compte que ce n’était qu’une habitude parmi d’autres.

    J’ai ensuite testé le rituel (le fait de me lever à 5h du mat’ puis courir au moins 20 min directement à jeûn) et ma nouvelle croyance a été démontrée. L’avantage de travailler tôt le matin, c’est que tout le monde dort et personne ne nous dérange. Ce qui n’est pas possible le reste de la journée.

    Voilà mon avis 🙂

    A bientôt !

    Christopher

    Reply
Eliane

Bravo ! Christopher si tu arrives à faire tout cela. Moi cela fait un bout de temps que je ne vis plus sur ce rythme là. J’aime bien ton article, il y a plein de bonnes choses à prendre. Mais STOP ce n’est pas moi.

Reply
Marine

Salut Christopher !

Wahou, 130 conseils rien que ça, y’a de quoi piocher pour améliorer sa productivité. Je pense que comme beaucoup, j’applique déjà certains conseils (normal sur 130 tu vas me dire ^^).

Je suis d’accord avec Elodie, il faut faire le tri, et comme tu le précises, voir ce qui colle le mieux à nos besoins/possibilités/contraintes. Et ne pas non plus chercher à appliquer un paquet de conseils en même temps, plutôt la technique des petits pas pour se donner un maximum de chance 😉

Un truc qui aide je trouve au niveau de la productivité globalement, c’est bien se connaitre, et pour ça, prêter un maximum attention à nos rythmes. Aussi bien sur la journée que sur la semaine. Personnellement, j’ai remarqué que ma productivité diffère selon les jours et qu’il m’est plus facile de faire telle ou telle type de tâche (intellectuelle, créative, etc.) à des moments plutôt qu’à d’autres, et des jours plutôt que d’autres. La semaine est un rythme en elle-même tout comme le jour, un cycle de 7 jours au lieu de 24h. Du coup, j’essaye de faire en sorte de me baser sur une semaine complète pour m’organiser.

Bonne soirée 😉

Reply
    Christopher Lieberherr

    Salut Marine !

    Oui, appliquer les 130 conseils d’un coup serait suicidaire !

    Je suis d’accord avec toi qu’en à l’organisation hebdomadaire. C’est justement autour de ça que tourne mon nouvel outil offert. En effet, connaître ses cycles au lieu de se forcer artificiellement est, il me semble, plus efficace.

    A très bientôt et merci encore pour ton commentaire 🙂

    Bonne journée !

    Christopher

    Reply
Laisser un commentaire :