Le rituel : Jour 3

Cette nuit, je n’ai pas dormi tout seul. Pour éviter de déranger ma petite amie, j’ai mis mon réveil sous mon coussin en mode vibreur. Je me suis réveillé à 4h du matin en pleine forme, mais j’ai quand même décidé de me rendormir jusqu’à 5h. 4h… il ne faut pas exagérer non plus! Peut-être pour une prochaine expérience, qui sait 😛

Bon, se faire réveiller par un coussin vibrant, ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable. Je vais aller acheter ces bracelets connectés. Même si pour le principe je les trouve assez inutiles, la fonction vibrante pour réveiller est plutôt pratique dans mon cas.

Bref, le levé s’est bien passé. Je me suis préparé plus rapidement et j’ai bu ma citronnade. J’ai remarqué qu’il ne fallait pas la boire trop vite. Pour 2 minutes de Gagné, j’ai mon ventre ballonné durant la course… À 5h08 je courrais déjà. Ma petite course exploratrice à Gotham City continue… J’ai vu un type habillé en policier zombie debout sans bouger. Je suis retourné au même endroit 10 minutes après, il était toujours là… pas très rassurant tout ça ! Je crois que je vais commencer à faire de la corde à sauter dans mon salon plutôt…

J’avais eu l’idée hier d’intégrer dans ma course de l’autosuggestion positive. Pourquoi ne pas profiter de ce temps pour se répéter dans la tête du Couet ? Pas à haute voix… je fais déjà assez l’original en courant à 5h du matin. Si en plus je parlais tout seul en répétant « tous les jours je vais de mieux en mieux dans tous les domaines » je risquerais de finir dans un asile… Quoique, je serai dans l’ambiance Gotham City… le Joker… je sens que je touche un point.

Je suis rentré, petite douche froide bien agréable. Cette fois-ci j’ai dû me forcer à en sortir, mon corps était devenu tellement insensible au froid que j’ai fini par penser que le robinet avait un problème. Pour la préparation du petit-déjeuner, j’ai décidé de faire une deuxième crème Budwig pour ma petite amie. Bon OK, c’est moins glamour que le croissant avec le café au lit… Le calme qu’il y avait dans la cuisine, incroyable. Je me suis rarement senti aussi décontracté que ce moment-là. Puis, un cousin kamikaze a décidé de priser ce silence en fonçant sans arrêt sur la lumière du plafond pour s’écraser à 2 millimètres de mon bol… Et il l’a fait 3 fois! Pris par un élan de compassion, j’ai décidé de prendre mes affaires, d’éteindre la brûlante lumière et de manger dans mon bureau.

Étonnamment, j’étais fin prêt à 6h15 malgré avoir passé plus de temps sur le petit-déjeuner. J’ai sûrement dû être plus rapide! Super 🙂

Je me suis couché vers les 22h.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: