11 conseils pour réussir ses objectifs à long terme

Plus classique que mon article «réussir des objectifs à court terme», je vais m’intéresser maintenant aux techniques nous permettant de réussir nos objectifs qui nous prendront du temps, beaucoup de temps. Nous ne sommes plus dans le sprint, mais dans un marathon.

1.Savoir pourquoi

Si vous ne savez pas la raison profonde pour laquelle vous voulez atteindre ce but, il est très peu probable que vous l’atteigniez. Le début du chemin est toujours facile, porté par votre enthousiasme, vous travaillerez d’arrache-pied. Cependant, durant les périodes difficiles où vous commencerez à perdre espoir, la raison pour laquelle vous luttez vous donnera la force de continuer.

Prenons l’exemple que vous voulez arrêter de fumer. En effet, Il y a de nombreuses raisons pour changer cette habitude destructrice. Vous pouvez vous dire que fumer va vous rendre malade, rendre le sport plus difficile, vous faire perdre le goût des aliments ou encore vous tuer ! Ce n’est plus très ardu de s’imaginer ce genre de chose… il suffit de regarder les images sur votre paquet de cigarettes. Vous allez sûrement arrêter 1 jour ou peut-être une semaine, puis les éternelles excuses vont ressurgir : «on doit bien mourir de quelque chose, pis merde ! c’est mon corps, et cette grand-mère de 90 ans qui a fumé toute sa vie, etc.». Imaginer par contre, qu’un jour votre fille de 4 ans (vous n’en avez pas ? tant pis imaginez quand même ! un peu d’imagination non mais !) vienne vers vous pendant que vous fumez. Elle crie : « arrête papa, arrête de te tuer ! Je veux que tu puisses être là le jour de mon mariage ». Cette fois-ci, il y a une raison et une raison profonde : celle d’assister à son plus beau jour (c’est une image poétique donc pas de « pfff c’est machiste » merci 🙂 )

2. Un objectif à la fois

J’aime bien prendre la lumière pour illustrer cette idée. Si vous avez été un jour enfant (ce qui est probable…), vous avez sûrement joué au jeu de prendre une loupe pour concentrer les rayons lumineux et brûler les malheureux objets qui vous entourent.
La volonté c’est exactement comme la lumière. Si vous la soumettez à toutes sortes d’objectifs, elle sera aussi efficace qu’un entonnoir pour boucher un trou. Si par contre vous la concentrez sur un seul but précis alors son pouvoir sera dévastateur. Vous avez plusieurs objectifs à long terme ? Prenez-en un et fixez-vous un délai raisonnable pour l’atteindre. Une fois achevé, passez au suivant !

3. Établir un plan

Si vous voulez aller au supermarché au coin de votre rue, il vous suffit de sortir de chez vous et d’y aller. Pas besoin de préparatifs. Mais si vous désirez traverser l’océan Atlantique à la nage (rien que ça…) c’est une autre affaire. Le seul fait de vous tromper de quelques centimètres au début vous fera atterrir à des centaines de kilomètres de la destination prévues. C’est exactement la même chose pour les buts à long terme.

Préparez-vous comme un général de guerre prêt à envahir un continent. Renseignez-vous un maximum sur les futures difficultés à venir. Établissez un plan précis pas-à-pas et vous ne serez jamais surpris (on va dire moins surpris plutôt… mais ça sonne moins bien).

Même les pirates planifiaient leurs objectifs !

Même les pirates planifiaient leurs objectifs !

4. Divisez le cheminement

Prenez votre plan établi et fragmentez-le le plus possible. Chacun de ces fragments représente un objectif à court terme (échéance à moins d’une semaine) où vous pourrez utiliser les techniques de mon article « réussir ses objectifs à court terme ». Cette succession de petites réussites vous donnera la force de continuer votre périple

5. Ne pas en parler

Parler de vos grands rêves peut être dangereux. Les gens ont souvent la fâcheuse tendance à vous démotiver en sortant tous les vieux dossiers où vous avez déjà échoué. Certaines fois, ce sera par pure et stupide bienveillance, d’autre fois par jalousie de voir quelqu’un tenter de croître. Choisissez en toute réflexion quel sera votre entourage.

De plus, si vous échouez (ce qui est impossible !) vous éviterez de vous donner une mauvaise réputation de « commence tout, mais n’achève rien ».

6. Tenir un journal de bord

Comme tout bon capitaine de navire traversant les terribles eaux de l’océan Atlantique, vous devrez tenir un journal de bord (bon, à la nage ce sera plus dur…). Vous y noterez vos états mentaux, vos pensées, vos découvertes, mais aussi vos difficultés. À certains moments, où la tentation de tout plaquer est à votre porte, vous pourrez relire votre journal et vous rendre compte des progrès déjà parcourus. Chaque jour, remplissez ce journal méticuleusement, ce sera votre confident, votre coach et votre meilleur ami. Une fois l’objectif atteint, ce sera les mémoires de votre gloire.

7. Un progrès quotidien

Chaque jour, vous devez faire quelque chose pour vous approcher de votre objectif. Peu importe si c’est important ou non, à chaque fois que vous posez votre tête pour vous endormir vous devez savoir qu’aujourd’hui vous êtes plus proche de votre but. Cette mentalité deviendra une seconde nature et vous n’arriverez plus à vous endormir si vous n’avez pas ce sentiment d’accomplissement. Et sincèrement, y’a-t-il un sentiment plus exquis de savoir que nous sommes plus forts qu’hier et que nous le serons encore plus demain ?

8. Pas trop d’ardeur

Ne faites pas la bêtise de vous donner à 150% la première semaine pour ensuite tout abandonner. Comme dit au début de l’article, nous ne faisons pas un sprint, mais un marathon. Avez-vous déjà vu un marathonien courir comme un fou les 500 premiers mètres. Si c’est le cas, vous avez dû voir un rare niveau de bêtise ou Flash :O. Ne commencez ni doucement ni rapidement, commencez un point c’est tout.

9. Intégrer une communauté

Entourez-vous des bonnes personnes. S’il y a un club ayant le même but que vous, intégrez-le sans hésitation. Non seulement ses membres vous indiqueront les futurs obstacles qui seront sur votre route mais aussi la manière de les contourner. Ils seront la preuve vivante que c’est possible d’atteindre cet objectif et vous soutiendront moralement quand vous voudrez abandonner.

Sans intégrer une communauté, Frodon n'aurait jamais atteint son objectif à long terme !

Sans intégrer une communauté, Frodon n’aurait jamais atteint son objectif à long terme !

10. Savoir se récompenser

Pour ancrer cette nouvelle habitude, apprenez à vous récompenser à chaque fois que vous atteignez un mini-objectif. Mais attention, la récompense ne doit pas être en lien avec votre objectif. Par exemple, si vous voulez arrêter de fumer, votre récompense ne devra surtout pas être d’en fumer une !

Évitez aussi les punitions. À long terme, vous n’aurez plus l’envie de vous punir et vous ne le ferez pas, car vous n’en aurez pas besoin. La punition pousse à une association négative entre votre but et la souffrance ce qui risquera de mettre réussite de l’implémentation de la nouvelle habitude en péril.

11. Le chemin est tout aussi important

Le dernier conseil que je peux vous donner c’est de vous éclater ! Profitez de chacun des moments difficiles en vous disant que vous vous améliorez, que vous avancez, que vous vous renforcez ! Regardez le chemin parcouru avec joie et fierté ! Projetez-vous dans l’avenir et laissez-vous rêver de la personne toujours plus géniale que vous serez. Aimez le chemin et pas seulement la destination.

Et vous, un 12ème conseil pour réussir ses objectifs à long terme ?

Laisser un commentaire :