Standing desk : parce qu’assis on avance pas !

Je dois vous avouer que je suis instable pendant que je vous écris ces lignes.

J’ai installé mon tabouret de piano sur ma table, mis ma planche d’équilibre sur mon tapis de sport et me voilà prêt pour attaquer une nouvelle journée.

Standing desk

Mais pourquoi refaire ma déco et me prendre pour un équilibriste ?

Cela fait maintenant plus de 3 mois que je travaille avec un standing desk. À travers cet article, je vais partager avec vous mes divers résultats ainsi que l’expérience que j’ai acquise durant cette période.

Un standing desk, c’est quoi au juste ?

Standing desk est le terme anglais pour dire « bureau debout ». Il faut avouer qu’en français, ça sonne mal (comme toujours). C’est pour cela que même dans le milieu francophone, on utilise le terme anglais.

Un standing desk est une installation vous permettant de travailler debout (au lieu d’être assis…).

Ce n’est pas une technologie révolutionnaire. Elle n’est tellement pas révolutionnaire que ce type d’installation était populaire au 18ème et 19ème siècle. Il semblerait même que nos amis Da Vinci, Churchill (il ne devait pas l’utiliser tant que ça…) et Jefferson utilisaient un standing desk.

En bref, levez-vous et posez votre ordinateur portable sur n’importe quel meuble qui est au niveau de votre poitrine et vous avez un standing desk.

Pourquoi un standing desk ?

 Parce que notre corps est le résultat de plusieurs millions d’années d’évolution ayant le seul but de nous amener à poser nos fesses plus de 14h par jour et nous plaindre de maux de dos chroniques.

Je ne vais pas commencer à enfoncer des portes ouvertes. Disons simplement que si vous lisez cela et que vous êtes convaincu que l’excès de sédentarité que nous vivons actuellement est sain, je vous prie sincèrement de partager votre argumentation dans les commentaires.

Pour être court :

  • On est constitué de manière à courir, grimper, sauter, etc.
  • De nos jours, on reste assis toute la journée dans des positions à faire pâlir un ostéo.
  • C’est bien beau, mais on n’a pas le temps d’aller gambader 4 heures par jour dans les bois.

==> Solution : On travaille dans nos bureaux, mais debout.

Les bienfaits du standing desk

Je ne vais pas commencer à vous faire une liste de puces basées sur E=M6 et C’est pas sorcier comme source (quoique le second est pas mal 😀 ).

Le premier bienfait est simplement d’éviter les méfaits d’une vie sédentaire : mal de dos, varices, problèmes cardiaques, réduction de la durée de vie …

On pourrait aussi dire « obésité » bien que le standing desk n’est pas une solution en soi pour ce problème. Nous devrions plutôt le ranger dans la catégorie des facilitateurs étant donné qu’être en position debout nous fait brûler (oui, je continue d’utiliser la vieille orthographe parce que je suis un rebelle) plus de calories qu’en position assise.

Pour moi, l’argument principal était les maux de dos. À à peine 23 ans, j’ai remarqué que je commençais à avoir des maux de dos. À force d’avoir mes fesses posées toute la journée en ayant souvent le dos complètement tordu, c’était prévisible.

Faire trois fois par semaine du sport + étirements ainsi qu’une longue marche par week-end réduisaient mon mal de dos, mais ne l’éliminait pas. C’est là que je me suis tourné vers le standing desk.

Les résultats sont bluffants étant donné que je ne souffre plus du tout de mon mal de dos. Le simple fait de savoir que le standing desk m’évitera d’avoir des maux de dos chroniques comme 70% de la population me convainc de continuer cette habitude.

Malheureusement, je ne peux pas confirmer ou infirmer les autres prétendus bénéfices. Je n’ai jamais eu de varices, mon coeur va très bien et je ne sais toujours pas la date de ma mort (il faut que je contrôle mon agenda…). Certaines études semblent soutenir ces théories, d’autres semblent contredire les premières.

Mais alors, on peut se poser la question inverse :

Est-ce le standing desk peut causer des problèmes ?

Étrangement, c’est une question qui est courante. Certaines personnes soutiennent même que le standing desk est dangereux.

L’argument principal serait que les personnes exerçant un métier debout statique ont aussi de nombreux problèmes de dos et de santé. On prend souvent l’exemple du cuisinier, mais aussi du caissier qui n’a pas de chaise dans certains magasins.

En effet, nous n’avons pas non plus était conçu par l’évolution pour que nous soyons debout sans bouger. Nous avons tous dû attendre dans une file d’attente éternelle et vécu cette douleur dans le bas du dos. Vivre ça 8 heures par jour et cela tous les jours ? C’est de la folie !

Heureusement, les choses vont plus loin.

Au-delà du standing desk

 J’ai testé le fait d’être simplement debout pour travailler. Après deux heures, mon bas du dos me faisait mal à mourir.

Je me suis dit que c’était une question d’habitude, alors j’ai continué. Au bout d’une semaine, j’avais non seulement mal au bas du dos, mais aussi aux pieds et aux jambes !

L’expérience était loin d’être concluante.

Je me suis alors penché vers des alternatives.

L’alternative la plus connue est celle d’installer un tapis de course en dessous de son bureau (le treadmill desk). On règle l’appareil à une vitesse maximale de 2km/h. Ainsi, au lieu de rester statique, on marche tranquillement pendant que l’on travaille.

Standing desk

Difficile d’argumenter que le fait de marcher 8h par jour est nocif pour la santé. De ce simple fait, personne n’ose attaquer cette alternative sur ce point.

Par contre, on peut aisément imaginer les contraintes :

  • Un tapis de course coûte cher.
  • C’est très encombrant.
  • Marcher ainsi demande de porter des chaussures adaptées.
  • On peut transpirer et ce n’est pas très glamour si on a rendez-vous en fin d’après-midi.
  • C’est bruyant.

À moins de travailler dans une entreprise très novatrice et soucieuse de la santé de ses collaborateurs, oubliez cette alternative.

Et même si vous travaillez chez vous, vous n’avez pas forcément envie d’encombrer votre bureau et réussir à se concentrer tout en marchant demande de la pratique. Personnellement, c’est le bruit qui m’a le plus choqué. Avoir un casque avec de la musique est presque obligatoire.

Ne voulant pas dépenser 1000€, encombrer mon bureau et faire un boucan dès 6h du matin, je me suis tourné vers une autre alternative : une planche d’équilibre.

Standing desk

Bon, celle-ci coûte 400€ et en plus le type est assis…

La planche d’équilibre est assez connue dans le milieu de la rééducation, mais aussi dans les sports où l’équilibre doit être amélioré.

Le fait d’être en déséquilibre oblige son utilisateur de constamment se rééquilibrer. Ce travail de rééquilibrage travaille majoritairement la sangle abdominale, mais aussi les fesses.

Ses avantages sont les suivants :

  • Plus de mal de dos : les petits mouvements sont suffisants pour éviter cette fameuse douleur au niveau des reins.
  • Silencieux et Low-Tech.
  • Coûte peu cher : j’en ai eu un à Decathlon pour à peine 20€.
  • Se range facilement.
  • Entraîne votre équilibre.

Il est évident qu’une planche d’équilibre ne vous fera pas brûler autant de calories qu’un tapis de marche. De plus, votre mouvement sera bien moindre. Mais tout de même, vous êtes plus actif qu’en étant simplement debout et vous évitez tous les problèmes associés à une position debout statique.

Je n’ai pour l’instant jamais vu de critique pertinente sur la planche d’équilibre.

Une autre alternative serait le stepper.

Standing desk

Il est moins cher, moins encombrant et peut permettre de travailler encore plus en profondeur.

J’étais et je suis toujours très intéressé par cette alternative. Malheureusement, je n’ai toujours pas trouvé un stepper qui ne commençait pas à grincer après un ou deux mois d’utilisation. Le grincement est tellement insoutenable que je n’arrive plus me concentrer !

La dernière alternative est le vélo d’appartement.

Standing desk

Personnellement, j’en suis très sceptique étant donné que le vélo n’est selon moi pas le sport le plus sain et que l’on est tout de même assis !

Adieu la position assise ?

L’un des autres arguments principaux est que la position debout est bien moins confortable que la position assise. Cet inconfort engendre alors une baisse de productivité et de concentration.

Ce résultat fait débat étant donné que d’autres études semblent affirmer qu’une position active augmente productivité et concentration.

Ne voulant pas rentrer dans la guerre des « telle étude a dit que » (parce qu’il y a toujours une étude qui dit que…), je préfère me tourner vers ma propre expérience.

Il est évident que si, dès le premier jour, on jette sa chaise par la fenêtre (mauvaise idée) et que l’on affirme haut et fort que plus jamais nous ne nous assiérons (comme Dwight dans la saison 8 de The Office… il faut connaître ses classiques…), on passera un mauvais quart d’heure.

Le corps doit bien sûr s’habituer (ou plutôt se réhabituer) à être en position debout pendant une période prolongée.

Ce que je vous conseille, c’est de commencer par une petite demi-heure. Puis, ajoutez une minute par jour. Ni plus ni moins.

D’un, il vaut mieux progresser continuellement que se forcer et abandonner.

De deux, on parle du corps et pas de son esprit (dans le sens psychologique du terme). Le premier a besoin de temps pour s’adapter.

Personnellement, au bout de 3 mois, j’en suis à environ 4 heures par jour. Dans les bons jours, 5. Je ne peux malheureusement pas augmenter ce chiffre pour l’instant étant donné que je dois assister à des cours en auditoire où la position assise est évidemment obligatoire.

Cependant, avec simplement 4 heures de standing desk (plus du sport 3x par semaine), mes maux de dos se sont évanouis comme neige au soleil.

Un dernier mot

 Je suis conscient que cet article est hautement subjectif. En même temps, un blog sert justement à partager cette subjectivité.

Si vous êtes intéressé par des listes de puces énumérant les bienfaits ou méfaits du standing desk, je vous invite à simplement taper « standing desk » sur Google. Mon désir était d’ajouter une pierre originale à l’édifice.

De plus, il est difficile de soutenir le standing desk ou de le détruire avec des études scientifiques. Je pense cependant qu’il est des plus rationnels de se fonder sur les études scientifiques révélant les dangers indiscutables de la sédentarité.

Le standing desk n’est peut-être pas l’unique solution, ni même une solution holistique concernant la sédentarité, mais je suis convaincu que c’est un composant indissociable de La solution.

Si vous ne voulez pas vous ruiner, faites comme moi :

  • Un tabouret sur votre bureau
  • Une planche d’équilibre à 25€
  • Un petit tapis en dessous de la planche pour éviter de ruiner le parquet.

En bonus, quelques liens et ressources qui m’ont été très utiles et qui peuvent aussi l’être pour vous :

 

Click Here to Leave a Comment Below

LILOU

La planche d’équilibre est un outil merveilleux dont je me suis énormément servie en rééducation après une opération de la hanche il y a tout juste sept mois….
Le fait d’être constamment à la recherche de l’équilibre donne du bien-être au corps mais aussi à l’esprit; en effet j’ai remarqué que (sans être au bureau pour autant) j’arrivais à atteindre une forme de sérénité bienfaisante ….Avis aux amateurs ….
Mais je n’ai pas encore testé le standing desk…
Merci pour cette petite étude intéressante !

Reply
    Christopher Lieberherr

    Bonjour Lilou !

    Merci pour votre commentaire 🙂

    Je n’ai jamais utilisé la planche d’équilibre comme outil de rééducation mais je partage tout à fait votre point de vue.

    A très bientôt !

    Christopher

    Reply
Marine

Salut Christopher,

intéressant comme expérimentation, je sais pas si travailler vraiment toute la journée debout c’est super. En tous les cas, rester statique ou piétiner, c’est pas top selon moi.

Le problème comme tu le soulignes est qu’on passe beaucoup trop de temps assis (ou debout) dans de mauvaises postures.

Il serait bon je pense de toute façon de pouvoir faire bouger le corps dans d’autres positions que celles que l’on prend le plus souvent dans la journée, que l’on soit assis ou debout.

Certains parlent de faire ça toutes les 20 minutes, personnellement, je trouve que c’est trop court, surtout quand tu dois travailler sur des choses demandant de l’attention poussée.

En tous les cas de mon côté, je constate que je me sens mieux (moins de douleurs) lorsque je peux me lever régulièrement (travail assis) et prendre quelques minutes pour bouger différemment, étirements, flexions, etc. Toutes les 1, 2 heures. Avoir au moins plusieurs minutes une fois le matin, une fois l’après-midi pour faire ça (bouger différemment), et ensuite un peu lorsqu’on doit se déplacer (ex : aller aux toilettes ^^).

Penses-tu poursuivre ton expérimentation au niveau du standing-desk ?

Très bonne fin de semaine à toi:)

Reply
    Christopher Lieberherr

    Hello Marine,

    Depuis que j’utilise la planche d’équilibre je suis conquis. Donc oui, je l’intègre maintenant dans mon quotidien à long terme.

    « En tous les cas, rester statique ou piétiner, c’est pas top selon moi. »

    Pourquoi penses-tu que ce n’est pas top ? Je suis curieux.

    A bientôt 🙂

    Reply
      Michael

      Le retour veineux est en grande partie produit par la contraction des muscles. Sans ça, le sang s’agglutine dans les pieds et le bas des jambes. C’est la raison pour laquelle on a vite mal aux jambes lorsque l’on reste debout sans bouger longtemps, alors que lorsque l’on marche, cette douleur ne se fait pas ressentir.

      La planche d’équilibre va stimuler tes muscles propriocepteurs, ce qui est mieux que rien, mais je ne pense pas que l’effet soit aussi important que lorsque tu actives tes muscles du mouvement.

      Je vais tester, mais je suis d’accord avec Marine, je pense qu’il faudrait des pauses (couché les jambes levées? Petite marche, ou autre).

      Bon article, j’ai hâte de tenter l’expérience!

      Reply
        Christopher Lieberherr

        Super intéressant merci !

        En effet, les pauses sont requises. Le coup des jambes levées, il faudrait tester 🙂

        Je veux tester avec un stepper mais impossible d’en trouver un de bonne qualité pas trop encombrant…

        Reply
      Marine

      Salut Christopher,

      le principal c’est que tu sois satisfait par ton expérience. Si j’ai bien saisi, tu ne restes pas toute la journée sur ta planche, donc : tu n’es pas statique toute la journée ou dans la même position.

      Quand je dis que je pense que ce n’est pas top, je n’ai pas d’étude en tête ou autre, simplement un ressenti personnel qu’en tant qu’être humain, on n’est pas forcément fait pour rester dans une même position à faire les mêmes gestes durant de nombreuses heures d’affilées, tous les jours.

      Outre le fait de s’assoir pour manger, et de s’allonger pour dormir, je pense qu’il est bon dans notre journée de ne pas rester plusieurs heures (plus de 2 heures on va dire) dans la même position, surtout si elle est statique et implique des gestes répétitifs.

      D’après mon expérience (et je suis loin d’avoir testé autant de trucs que toi sur le sujet ^^) ça fait vraiment du bien au corps de ne pas rester à piétiner (par exemple, mieux vaut aller marcher pour de vrai plutôt que de faire les magasins qui est une marche plus de piétinement) ou assis durant des heures sans bouger le corps autrement (travail de bureau).

      Quelques minutes de changement de cadences/gestes peuvent suffire pour ressentir un mieux-être.

      @+

      Reply
        Christopher Lieberherr

        « Outre le fait de s’assoir pour manger, et de s’allonger pour dormir, je pense qu’il est bon dans notre journée de ne pas rester plusieurs heures (plus de 2 heures on va dire) dans la même position, surtout si elle est statique et implique des gestes répétitifs. »

        Tout à fait ! C’est pour ça que je fais des pauses où je vais marcher quelques minutes ou simplement bouger sur ma planche.

        Je pense qu’il est plus sain d’être debout et faire des pauses en marchant que d’être assis et faire des pauses en marchant. Après c’est juste mon avis 🙂

        Reply
          Marine

          Salut Chrisopher,

          franchement c cool si tu peux aller mercher, bouger différemment, plutôt que de rester des heures sur ta planche.

          Après pour ce qui est du « plus sain » ou pas, tout dépend de ce que l’on fait debout ou assis, je pense que ce que tu pratiques (avec la planche) c’est mieux que de piétiner par exemple. Et oui, être assis durant des heures, dès le plus jeune âge (école) c pas top…

          Je pense que c’est à chacun de voir et tester en fonction de ses propres paramètres (contraintes, etc.)

          @bientôt:)

          Reply
Taty Chantal

Bonjour Christopher ! Un article très intéressant qui demande de tenter l’expérience. Comme je prône l’équilibre plutôt que les excès… je pense qu’il faut « alterner » les deux, position assise et position debout car selon le travail que l’on fait sur son ordi, je me demande comment bouger (planche d’équilibre, vélo, stepper etc.) et tapoter sur son clavier ?? Bon, tu me diras, il faut essayer 😉 – Il y aussi une autre solution intéressante qui est le siège ergonomique qui permet de garder une bonne position assise et protéger son dos (je me permets de te donner ce lien pour info pour lequel je n’ai aucun lien d’affiliation ou quoi que ce soit… https://www.youtube.com/watch?v=rZku71E4io4)
Je voudrais aussi te signaler que ton lien http://iamnotaprogrammer.com/Ikea-Standing-desk-for-22-dollars.html. ne semble pas fonctionner… Pour en revenir à avoir un bureau debout, (comme d’autres ont chanté « il jouait du piano debout » haha) je trouve que c’est certainement une bonne chose pour changer de position mais qu’il faut garder la position assise (en fait, ce qui fout le bazar dans la position assise, c’est qu’on se tient mal !) perso, pour l’instant, je suis vigilante à « bouger mon cul » toutes les 2h, m’étirer, faire quelques pas dehors, respirer etc. boire boire beaucoup et çà le fait… A bientôt,
Bon WE Pascal 😉

Reply
    Christopher Lieberherr

    Hello Chantal !

    Merci pour ton lien. Je me suis intéressé aux chaises ergonomiques mais malheureusement, elles ne résolvent pas le problème de sédentarité. Ce n’est qu’un bandage sur un plaie béante selon moi.

    Concernant l’équilibre, je te rejoins. Cependant, être assis plusieurs heures par jour n’est pas naturel. Nous sommes physiologiquement construit pour être debout en mouvement. Dans ce cas, même 4h par jour assis n’est pas un équilibre mais un excès de sédentarisme. Je pense qu’un équilibre ne dépasserait pas les 2h (toilettes comprises) assis.

    Merci pour le lien, il semble fonctionner maintenant.

    Merci pour ton commentaire 😀

    Christopher

    Reply
Leave a Reply: